Les actualités, astuces, blagues…de Quesako.

Il se gare quatre heures dans un parking et doit payer plus de 170 000 € de stationnement



Sam,

Un automobiliste s’est vu réclamer la somme de 170 392 € pour quatre heures de stationnement dans un parking Indigo à Paris, samedi 19 septembre. Logiquement, il a refusé de régler. La société a indiqué qu’il s’agissait d’un bug informatique.

Photo d'illustration : l'automobiliste a refusé de payer les 170 392 € et est resté coincé 45 minutes dans le parking.
Shutterstock

Au moment de quitter un parking Indigo à Paris (VIe), Roland et son gendre ont vu la somme de 170 392 € s’afficher sur la borne de paiement. Pourtant, les Seine-et-Marnais n’étaient restés que quatre heures stationnés, samedi 19 septembre, juste le temps de commander un smoking pour un mariage.

Le Parisien, qui relate cette histoire, ajoute que la direction d’Indigo a reconnu « un bug informatique de l’application Opngo qui a été réglé rapidement ». Par la suite, les automobilistes ont reçu un sms avec le véritable montant à régler, à savoir 15,90 €.


Au moment de quitter un parking Indigo à Paris (VIe), Roland et son gendre ont vu la somme de 170 392 € s’afficher sur la borne de paiement. Pourtant, les Seine-et-Marnais n’étaient restés que quatre heures stationnés, samedi 19 septembre, juste le temps de commander un smoking pour un mariage.

Le Parisien, qui relate cette histoire, ajoute que la direction d’Indigo a reconnu « un bug informatique de l’application Opngo qui a été réglé rapidement ». Par la suite, les automobilistes ont reçu un sms avec le véritable montant à régler, à savoir 15,90 €.

Ils restent coincés 45 minutes

De cet épisode, Roland retient une chose : « Tout aurait dû se terminer très rapidement si un agent était intervenu. Sauf qu’il n’y a personne dans ce parking pour aider les usagers », regrette-t-il auprès de nos confrères. Avec son gendre, il est donc resté coincé 45 minutes dans le parking. Comme il a refusé d’insérer sa carte bleue pour payer le stationnement, la barrière est restée fermée.

Il a donc appelé Indigo pour pouvoir sortir mais les employés ont longuement hésité. Finalement, la barrière s’est levée mais il n’a pas démarré assez rapidement… Derrière lui, les esprits se sont échauffés puisque Roland bloquait la sortie, poursuit le journal francilien. Il a donc été forcé d’appeler à nouveau à l’aide et finalement, après de nombreuses minutes d’attente, les deux hommes ont enfin pu quitter le parking. De son côté, la direction d’Indigo assure que « des effectifs réactifs et mobiles sont toujours prêts à intervenir ».

Source : Ouest france.fr





Laisser un commentaire