Les actualités, astuces, blagues…de Quesako.

Congés paternité : 28 jours dont 7 obligatoires



Sam,

La durée du congé de paternité va doubler et passer à 28 jours, a annoncé l’Elysée mardi. Emmanuel Macron a également annoncé, dans un message publié sur Instagram et Facebook Watch, qu’il y aurait «7 jours obligatoires» dans ce congé paternité d’un mois.

Shutterstock

«Nous allons porter le congé paternité à un mois, un mois au sein duquel il y aura sept jours obligatoires pour chaque jeune papa», a déclaré le chef de l’Etat, à l’issue du Conseil des ministres. L’Elysée avait annoncé mardi que la durée du congé de paternité allait passer de 14 à 28 jours, ajoutant que la part obligatoire dans ce congé restait à déterminer.

Cette mesure permettra à la France, un temps en pointe sur le sujet, de combler une partie de son retard par rapport aux meilleurs élèves européens. Lorsque la France a créé le congé paternité en 2002 – 11 jours qui s’ajoutent aux 3 jours du congé de naissance – elle était en avance sur la plupart de ses voisins. Mais depuis, de nombreux pays européens ont adopté des dispositifs plus généreux.

«Cette réforme va permettre à la France de passer d’une position médiane en Europe au peloton des pays de tête, avec l’Espagne, la Suède, la Norvège ou le Portugal», souligne la présidence. «Le temps est un facteur essentiel pour nouer un lien important entre l’enfant et les parents. Actuellement, ce temps de 14 jours est trop court», ajoute l’Elysée, concédant qu’il s’agit pour Emmanuel Macron d’une «réforme extrêmement consensuelle» puisque «80% de la population y est favorable».

Le chef de l’Etat devait décliner la mesure ce mercredi lors d’un déplacement sur le thème de la petite enfance dans un centre de PMI (protection maternelle et infantile) à Longjumeau (Essonne).

L’allongement du congé de paternité sera financé par la Sécurité sociale pour un coût lui aussi doublé et estimé à plus de 500 millions d’euros en année pleine. Les trois jours du congé de naissance seront toujours à la charge de l’employeur. Les 25 autres jours seront indemnisés par la Sécurité sociale.

Source : cnews.fr





Laisser un commentaire