Les actualités, astuces, blagues…de Quesako.

Angleterre : un couple autorisé à appeler son fils « Lucifer »



Sam,

Shutterstock

Dan et Mandy Sheldon, un couple de trentenaires anglais, étaient déterminés à donner un prénom original à leur enfant de quatre mois. Malgré les réticences de l’agente administrative chargée d’enregistrer l’état civil, ils sont parvenus à leurs fins.

Sympathy for the devil ? Dans le Derbyshire (Angleterre), un couple de trentenaires a réussi à donner à son premier enfant un prénom aussi original que sulfureux. Dan et Mandy Sheldon ont en effet très officiellement appelé leur fils Lucifer, et ce malgré quelques difficultés au moment de la déclaration à l’état civil.

“Elle nous a dit qu’il ne pourrait jamais trouver de travail”

La fonctionnaire chargée de l’inscription a en effet tenté de dissuader les deux parents de donner à leur fils un nom associé, dans la religion chrétienne à la figure du diable. “Nous étions vraiment excités à l’idée d’aller le faire enregistrer, mais l’agente nous a regardés avec un air de profond dégoût”, raconte Dan Sheldon dans les colonnes du Sun.

« Elle nous a dit qu’il ne pourrait jamais trouver de travail et qu’aucun professeur ne l’accepterait jamais dans sa classe, poursuit le père du bébé de quatre mois. J’ai essayé de lui expliquer que nous ne sommes pas des gens religieux, et que Lucifer en grec signifie « porteur de lumière » et « matin », mais elle n’a pas voulu m’écouter.”

“Nous trouvions que c’était un beau nom… un nom unique”

« Elle nous a même dit qu’il était illégal de nommer un enfant comme cela en Nouvelle-Zélande et que nous pourrions peut-être le nommer autrement, tout en l’appelant Lucifer à la maison, explique Dan Sheldon. Nous avons été stupéfaits par son attitude.”

Les audacieux parents ont cependant fini par avoir gain de cause. “Elle a fini par le faire, mais vraiment à contrecœur, glisse le papa. Honnêtement, nous trouvions tout simplement que c’était un beau nom… un nom unique. Nous ne nous attendions pas à ce que cela pose autant de problèmes.”

Un prénom interdit en Nouvelle-Zélande et en Islande

“Nous nous excusons s’ils ont été offensés, a réagi le conseil régional du Derbyshire, cité par The Sun, mais c’est le travail de nos officiers d’état civil de les conseiller sur ces questions, car parfois les gens ne sont pas conscients de certaines significations ou associations autour de certains noms.”

Comme l’avait signalé l’agente administrative du comté britannique, le prénom Lucifer est ainsi formellement interdit en Nouvelle-Zélande. Il est également proscrit en Islande, où, comme le rappelle le Daily Star, un couple s’était vu refuser ce prénom par l’état civil l’an passé.

Source : Fr.news.yahoo.com





Laisser un commentaire